CONCERTS  
 

      Depuis le début de sa carrière, Henri Pompidor a dirigé de nombreuses formations chorales et orchestrales, amateurs, universitaires ou professionnelles, tant en France qu’à l’étranger. Sous sa direction ont été exécutées de nombreuses musiques de chambre (madrigaux français & italiens, chansons françaises de Clément Janequin à nos jours, “Lieder” romantiques et post romantiques, etc.…) ainsi que les grandes pièces du répertoire (“Die Schöpfung” de Joseph Haydn, “Requiem”et “Vesperae Solennes de Confessore” de Wolfgang A. Mozart, “Missa di Gloria” de Giacomo Puccini, “Requiem Allemand” de Johannes Brahms, “Requiem” de Maurice Duruflé et de Gabriel Fauré, etc.…).

      Comme chef permanent de l’Orchestre Philharmonique de Thaïlande (T.P.O.), il a été invité dans de nombreuses productions opératiques (“Orfeo” de Claudio Monteverdi, “King Arthur” de Henry Purcell, “Les indes galantes” de Jean-Philippe Rameau, “Die Zauberflöte” de Wolfgang A. Mozart, etc.…) ainsi qu’à des concerts de musique chorale (“Carmina Burana” de Carl Orff, “Neuvième symphonie” de Ludwig van Beethoven ou le “Gloria” de Francis Poulenc). Il est également intervenu dans de nombreux festivals, comme par exemple le Festival français « La Fête » en 2012, ou plus récemment en 2013, le concert de commémoration du cinquantième anniversaire du traité de l’Élysée.

      Parallèlement, ses recherches sur la musique baroque le conduisent à créer en 2009 un nouveau groupe vocal et instrumental en Thaïlande : le Choeur et l’Orchestre Baroque de l’Université de Mahidol (M.U.B.C.O.). Cet ensemble musical composé d’une cinquantaine de musiciens, choristes et instrumentistes, propose un répertoire de musique ancienne encore méconnu au sein du pays. La nouvelle formation interprètera notamment les principales compositions de Marc-Antoine Charpentier, Michel-Richard Delalande, Jean Gilles, Jean-Philippe Rameau, Jean-Baptiste Lully, Georg Philipp Teleman, Antonio Vivaldi ou encore Johann Sebastian Bach. Suite à cette initiative, un autre groupe musical plus indépendant, le chœur et l’orchestre interuniversitaire de Thaïlande (T.I.C.O.) verra le jour en 2012. Cet ensemble répond encore aujourd’hui au besoin de coopération universitaire dans le domaine de la musique et du chant, au sein du Royaume de Thaïlande et bien au-delà.

SÉLECTION